Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 17:10
L'association est engagée pour un commerce équitable qui remet l'homme au coeur du commerce à la place de la seule transaction financière ou de l'objet.

La crise ?

Seuls les ermites pourraient l’ignorer, mais le mot « crise » est devenu diablement en vogue aujourd’hui. Crise économique ou financière. Crise alimentaire ou énergétique ? Crise spirituelle ou identitaire ? Crise politique ou communautaire ?

Menace ou opportunité ? À nous de voir…

Car chaque crise est aussi l’occasion de proposer, d’innover…

.

Des alternatives existent. Un  commerce équitable en est une.

Il conjugue commerce et dignité. Il redonne du sens à nos actes de production et de consommation. Il se développe en complémentarité avec d’autres alternatives ayant le même but : commerce local, commerce bio…

 

Nous pouvons devenir acteur de changement, la crise n’est pas une fatalité. Vous en doutez ?

Pensez au proverbe : « celui qui pense qu’il est trop petit pour avoir de l’influence n’a jamais dormi avec un moustique ! »

 

Le principe d’un commerce équitable n’est pas une charité. Il s’agit d’une relation commerciale porteuse de justice et de solidarité.

Il réconcilie le commerce avec l’homme et son environnement.

 

Si ce genre d’échange commercial représente 0,01% du commerce mondial, il ne faut pas oublier que ce chiffre si ridiculement petit pour certain représente des effets concrets pour 1,5 millions de producteurs et leurs familles soit plus de 5 millions de personnes ! Ce qui n’est pas rien.

0,01% = 5 millions de personnes !

 

L’organisme qui achète les produits selon les règles d’un commerce équitable s’engage à :

Payer un prix juste, assurant un salaire décent pour une vie décente,

Préfinancer : 50% est directement payer à la commande des produits, cela évite l’endettement du producteur,

Inscrire la relation commerciale dans la durée

 

De leur coté, les producteurs s’engagent à :

Promouvoir un développement économique et social pour leurs membres

Se structurer démocratiquement,

Produire dans le respect de l’environnement,

Appliquer les droits fondamentaux au travail.

 

Ainsi pour eux le commerce n’est plus synonyme de précarité et de soumission pure aux prix et aux lois du marché.

 

Un produit n’est jamais neutre. Il est porteur de sens, de valeurs et au-delà de son prix il a des coûts ou des bénéfices cachés. C'est-à-dire des effets favorables ou défavorables sur :

La création d’emplois décents

Le développement social,

L’environnement,

La santé des travailleurs et des consommateurs

La diversité culturelle.

 

« C’est pas cher », est une expression qui doit être nuancée.

 

Se poser ces questions, c’est être maitre du « pouvoir de nos achats », ne pas être complice d’un esclavage moderne (bas salaires, conditions de travail indignes, travail des enfants…).

 

Mais peut-on vraiment changer le monde avec ses achats ?

 

L’existence d’un commerce équitable est un levier, il est un outil de réflexion, de sensibilisation, d’interpellation et de résistance. Nous ne sommes pas que consommateurs ! Nous sommes aussi des citoyens et nous avons pouvoir d’interpeller les élus, les entreprises, nos amis. Nous avons le pouvoir de voter, signer, de refuser, de proposer, de manifester, de nous unir ….

 

Nous avons toujours la possibilité de faire des choix critiques et responsables et d’avoir en récompense le sentiment d’être vraiment vivant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans reflexions
commenter cet article

commentaires