Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 20:56

 voici un site très interressant concernant les anciens royaumes d'Afriques et la colonisation de l'Afrique:    

http://planetejeanjaures.free.fr/geo/afrique-empires.htm

 

L'histoire du continent africain est passionnante. Nous connaissons tous les pharaons d'Egypte et leurs tombeaux magnifiques. Mais combien d'entre nous ont entendu parler des anciens empires de l'Afrique de l'Ouest ?
Le premier de ces empire, le Ghana, s'est développé de l'an 300 à l'an 1300. Le Ghana était alors si riche que, dans le palais du roi, les chiens portaient des colliers d'or.

 

Au cours du Xe siècle, quelques savants arabes commencent à décrire les richesses des grands royaumes d'Afrique. Certains, comme Ibn Battuta, parcourent réellement le continent. D'autres s'inspirent des récits des voyageurs.
Les écrits sur l'Afrique sont alors de plus en plus nombreux et très vite la richesse des royaumes est connue en Europe. Les Portugais sont les premiers Européens à s'implanter en Afrique au début du XVe siècle. Un peu plus tard viennent les Français, les Hollandais et les Britanniques.
Les Européens établissent des comptoirs le long des côtes et commercent avec les Africains. Mais bien peu, à cette époque ose s'aventurer à l'intérieur du vaste continent qu'ils nomment le "continent sombre".

 

partage de l'Afrique

A la fin du XIXe siècle les européens ont déjà exploré la majeure partie de l'Afrique. Ils ont dressé les cartes des fleuves, des lacs, des montagnes et ont multiplié les contacts avec les populations locale.
De retour dans leurs pays, les explorateurs ont décrit les abondantes richesses naturelles du continent.
Très vite, exploration et commerce ne suffisent plus aux européens. Ils veulent prendre le contrôle des territoires et des lucratifs marchés africains.

 

Entre novembre 1884 et février 1885, un congrès international a lieu en Allemagne : la Conférence de Berlin. Durant cette réunion, les grandes puissances européennes se répartissent les territoires africains. Trente ans plus tard, l'Afrique est presque entièrement colonisée.

 

Parallèlement au commerce et à la politique, la religion joue à cette époque un rôle important dans le développement de l'Afrique. Les missionnaires remontent les fleuves du continent et pénètrent toujours plus loin vers l'intérieur. Ils apportent avec eux la quinine, un médicament capable de combattre la malaria, une maladie mortelle transmise par les piqûres de moustiques.

 

Les mouvements de résistance à la colonisation se développent dans toute l'Afrique. Pour coloniser les territoires, les européens livrent des batailles aux armées des royaumes locaux. Mais la plupart du temps, ces combats sont inégaux car les armes modernes des colons leur donnent un net avantage.
Pourtant certains royaumes remportent des victoires spectacuaires : en 1879, des Zoulous, faiblement armés, profitent de l'effet de surprise et de leur supériorité numérique pour anéantir un régiment britannique en Afrique du Sud.

 

Lorsque la guerre commença en Europe en 1914, les gouvernements coloniaux recrutèrent plus d'un million d'africains comme soldats. La Première Guerre mondiale causa quantité de souffrances aux populations africaines, car beaucoup d'entre elles furent engagées dans le conflit, de façon directe ou indirecte.
A la fin de la guerre, un nouveau partage de l'Afrique dépouilla l'Allemagne de ses colonies.

 

La période coloniale est alors à son apogée. Les puissances coloniales affermirent leur autorité et développèrent une économie où la production de matières brutes s'adaptait aux demande de l'Europe plutôt qu'aux besoins de l'Afrique.
Cette autorité étrangère aliéna les populations locales, détruisit leur genre de vie traditionnel et implata une culture, une économie et des conceptions religieuses et politiques étrangères. Mais les idées de nationalisme, éveillées souvent par une éducation de type occidental, se développèrent jusqu'à aboutir à l'indépendance des pays africains après la Deuxième Guerre mondiale.

 

Partager cet article

Published by Mamonjy Madagascar - dans quelque part ailleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : MAMONJY-MADAGASCAR 5 impasse de Franche - Comté - 55000 Bar Le Duc - Tel: 03 29 45 55 02
  • MAMONJY-MADAGASCAR                                              5 impasse de Franche - Comté - 55000 Bar Le Duc - Tel: 03 29 45 55 02
  • : Présentation. Actions en France et à Madagascar.Reflexions sur le fonctionnement de nos sociétés.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Pages