Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 06:38
Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 05:58

Stands de jeux, de beignets, de brochettes, de patisseries, podium avec des chanteurs populaires, c'est la fête ce week-end à Antsirabe!!!

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 04:59

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 07:23
Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 13:13
Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 13:59

 

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 13:22

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 19:13

«Nos enfants sont motivés mais lorsqu’on ne mange qu’une fois par jour, l’école est loin d’être une priorité », selon une mère de famille sans emploi.

C’est l’un des constats tirés lors du séminaire sur l’évaluation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) organisé récemment à Anosy par le mouvement ATD quart monde Madagascar avec la Banque mondiale. La déclaration de la mère de famille citée plus haut montre à quel point les ménages les plus défavorisés voient leurs droits fondamentaux non respectés. Il s’agit du droit à l’alimentation et à la scolarisation, au logement, l’eau potable, la santé.


Concernant le logement, il n’est pas rare de voir des familles expulsées après plus de 3 mois de loyers non payés. Le loyer en question ne dépasse pas les 30 000 Ar par mois (environ 12€). Mais avec la dégringolade du revenu, un tel  loyer est  très élevé pour les familles défavorisées. En effet, la moitié des travailleurs ne perçoit plus que 50 000 Ar (environ 20€) par mois.

Ainsi, elles sont de plus en plus nombreuses les familles qui ne mangent plus qu’une ou deux fois par jour. Il ne leur est pas possible de s’adresser à des proches pour demander du secours, étant donné que la pauvreté gagne rapidement du terrain.

ATD quart monde précise :

 « A cause des difficultés de la vie quotidienne, de la survie au jour le jour, les enfants et les jeunes ne peuvent pas achever leur formation, quand ils y accèdent, une minorité d’enfants passe au secondaire (22,7%) et encore moins parviennent au niveau du lycée (6,3%).

Les familles les plus défavorisées n’ont aucune protection sociale, ce qui peut entraîner la mort par manque de soins ou de médicaments. De nombreux enfants ne sont pas déclarés à la naissance, à cause des difficultés de procédure, de nombreux adultes n’ont pas de carte d’identité nationale et ne sont pas déclarés au fokontany ce qui les empêche d’être des citoyens à part entière ».
Bref, la misère affecte plusieurs facettes de la vie des personnes concernées.
 Notons que le pays ne dispose pas d’une politique de protection sociale, alors que même en période hors crise, la pauvreté n’a jamais reculé d’une manière significative. De 68,5% en 2005, elle a touché 77% des Malagasy en 2010. Selon des économistes malagasy, elle risque d’affecter plus de 82% de la population cette année.

http://www.lagazette-dgi.com/index.php? ... &Itemid=58

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 08:53
 
     
bonne lecture et bon voyage à Madagascar.   
Nous sommes aussi sur you tube, dailymotion, facebook et twitter si ça ne fonctionne pas sur le blog. 
   
Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 21:04

Dans cet article nous allons aborder notre ressenti à l'arrivée et présenté un deuxième diaporama pour le plaisir des yeux.

 

Lorsque nous sommes arrivés à Antananarivo, capitale de Madagascar, après 11h de vols nous faisons halte dans cette ville pour nous détendre un peu, faire quelques démarches administratives et des achats pour la mission et aussi personnels. Mais ce n'est pas un séjour que nous prolongerions pour le plaisir, il y du monde, c'est bruyant, pollué et la sécurité n'est pas assurée.

Nous sommes donc contents, au bout de quelques jours , de prendre le taxi-brousse pour atteindre Antsirabe, ville thermale, à 180 Km au sud, il faut compter 4h de route sinueuse à travers les Hauts-Plateaux. Dans cette ville où le pousse-pousse est roi, nous retrouvons la tranquilité. Nous y faisons halte pour effectuer les derniers achats, les plus encombrants et les plus lourds  car nous louerons une voiture pour rejoindre notre destination finale à 80km vers l'ouest sur la route de Morondava.

 itineraire-tana-ankazo.png

Nous arrivons dans le gros bourg d'Ankazomiriotra au bout de 2h environ. Et là nous pouvons poser nos valises, nous avons atteint notre but géographique.

Pourtant c'est là que tout va commencer...

Serons nous capable de finaliser notre projet comme nous le souhaitons...? Cette question hantera la présidente de l'association jusqu'à la fin de la mission car ici, nous ne sommes pas chez nous, c'est Madagascar avec sa culture, sa crise politique, économique et soyons francs: sa corruption. Nous ne sommes que des étrangers dans ce pays.

Des étrangers avec des moyens financiers... que nous allons devoir gérer le plus justement qu'il soit  pour en extraire le plus de réalisations pérennes possible.

Ce soir là, le poids de cette responsabilité est pesant....

 

 

 

Repost 0
Published by Mamonjy Madagascar - dans à Madagascar
commenter cet article